avant-de-mourir/
 
avant-de-mourir/
avant-de-mourir
avant-de-mourir/
discriminations, esclavages, exclusions, guerre aux pauvres, Nièvre, otages, politiques, révolte, témoignages, trahison, zones rurales.
avant-de-mourir/
la société m'a brisé après que je l'ai servie.
avant-de-mourir/
Je voulais mourir heureux...
avant-de-mourir/
Trop rêveur, trop naïf... je croyais à la beauté des choses. Le système est pourri et pourrit l'âme des gens.
avant-de-mourir/
Ne quittez jamais vos amis... gardez vos racines.
avant-de-mourir/
trop généreux, trop naïf... je n'avais pas imaginé ces tueurs qui m'entouraient
avant-de-mourir/
La révolte est un droit devant l'oppression. Te révolter, c'est vouloir reprendre le pouvoir sur ta vie. C'est déposséder les voleurs de leur butin. C'est récupérer les outils pour rebâtir ta vie. - Jusqu'où supporteras de te voir abaissé avant que tu ne te révoltes ? T'aimes-tu toi même, si tu ne te révoltes pas ? Si tu n'obtiens pas justice, si tu perds ta dignité, si tu perds l'honneur, alors, n'hésites pas : coules le bateau des pirates.
Il y a de plus en plus de discriminations du fait qu'il y a de plus en plus d'inégalités en France. Discriminer, c'est diviser les forces adverses pour qu'elles s'affaîblissent à l'avantage de la classe dominante. - La discrimination, c'est la mise à l'écart de l'un au profit de l'autre... et en fin de compte, c'est les décideurs qui empochent la mise.
La Nièvre est la région où je suis retenu en otage depuis 1998. Dans une nature verte, une misère noire se cache. Nous vivons à l'écart du monde dans un isolement social et économique qui nous fait mourir trop tôt. - Je suis né dans le béton... je souffre dans la Nièvre. Ce département s'est refermé sur moi comme un piège. J'y ai été blessé physiquement et psychologiquement. J'y ai été ruiné économiquement... J'en suis l'otage dans ce monde du silence... Combien de jours encore, survivrai-je dans cette misère qui me ronge chaque jour un peu plus.
Ce monde est un spectacle qui mets en scène des acteurs qui te font vivre un rêve où tu seras toujours spectateurs ou guichetier ou placeur... mais tu n'en tireras jamais profit pour toi même. Cette mise en scène du statut social est une trahison. Lèves-toi et montes sur scène... devient acteur... refuses la trahison... tu y as droit toi aussi à ta place dans la société... et pas comme figurant. - La justice des riches contre le malheur des pauvres est une trahison... Ce monde est aussi le tien. Réclames la justice et l'équité pour toi aussi.
Combien de temps souffrirons nous avant d'avoir le courage d'en parler. Les témoignages permettent à d'autres de se rendre compte qu'ils ne sont pas seuls à souffrir. Les témoignages mobilisent et rassemblent... Témoigner, c'est semer la première graine de la guérison. Témoigner, c'est l'expressions de la révolte contre l'injustice du mal qui nous touche. - On t'a appris à te taire quand tu souffres... à ne pas déranger les autres... moi je te dis qu'il faut crier ta souffrance pour ameuter tous le quartier afin de te porter secours. Ton témoignage va mettre en marche les autres vers la libération collective.
La politique est l'art de manipuler les idées qui conduisent des foules à se mobiliser et à se se faire élire sur des programmes auxquels on ne croit pas. - L'homme politique n'existe pas. On ne doit rien donner aux gens sans leur participation. Ils faut qu'ils soient acteurs de leurs projets... et à quoi bon des hommes politiques dans ce cas, un bon animateur suffira.
L'exclusion est une pratique de mise à l'écart d'une partie de la population au nom de n'importe quelle différence. C'est du racisme pour l'étranger... mais l'étranger, n'est pas seulement celui qui vient d'un autre pays, mais ce peut être celui qui vient d'une autre région, d'une autre ville ou bien tout ceux que l'on veut exclure au nom d'une différence quelle qu'elle soit. - Dans les zones rurales, l'exclusion est historique pour celui qui n'est pas "du pays". Tout ce que l'on peut tirer de lui par contre, est accepté.
La guerre contre les pauvres s'exprime de plus en plus ouvertement par le pouvoir. "Mort aux pauvres !", crient-ils de plus en plus vivement par la suppression des revenus, des dépenses de santé, des retraites... - Face à la guerre aux pauvres... il n'y a pas de réponse... les pauvres ne réagissent pas... c'est un encouragement pour les criminels qui conduisent cette extermination... l'arme redoutable serait de couler le bateau. Puisqu'ils ne veulent pas partager leurs richesses, obligeons les à partager notre misère dans la mort.
Les zones rurales sont des pièges où les gens des villes viennent parfois y détruire leurs vies. La nature est belle mais elle cache une autre misère sociale que tu n'imaginais pas avant d'y être dépossédé de tes biens. Il y a beaucoup de misères insoupçonnées dans les zones rurales. La vie est en ville. - Beaucoup de citadins voient un eldorado dans les campagnes...mais les zones rurales ne tiennent pas leurs promesses... il n'y a ni confort ni progrès ni solidarités... méfies-toi avant de venir t'y installer. Au début, tu aimeras le calme... et puis, tu le détesteras. Tu découvriras l'isolement et la misère sociale.
Certes, le gouvernement français sait aller chercher des otages à l'étranger sous l'oeil des caméras pour manipuler les foules... mais je suis otage d'une misère tout aussi pire à seulement 250 km de Paris... elle porte le même nom quelque soit le pays : privation de liberté et risque de mort... mais la misère en France n'est pas secourable. - Prise d'otage dans la Nièvre.... depuis 1998, je suis retenu dans la Nièvre par la suppression des mes revenus... blessures physiques et psychologiques... depuis des années je crie mon désir de retrouver mon béton et de fuir cet enfermement... mais jamais je ne suis secouru... messieurs du gouvernement, j'habite en France... rendez-moi ma liberté, rendez-moi justice.
L'esclavage existe encore en France sous des formes pernicieuses de la non rémunération de travaux. Cela se pratique beaucoup dans les zones rurales. On n'hésite pas à utiliser les gens au chômage que l'on fait travailler gratuitement pour des emplois qui devraient être salariés... et parfois aux côtés d'autres gens qui eux, sont salariés. - L'esclavage semble avoir toujours existé dans les zones rurales où les gens en situation de faiblesse sont exploités sans rémunération. L'esclavage dans les zones rurales est organisé par les structures officielles qui profitent de l'absence de syndicat et d'association de défense auprès de ces travailleurs exploités.
avant-de-mourir/
révolte
discriminations
Nièvre
trahison
témoignages
politiques
exclusions
guerre aux pauvres
zones rurales
otages
esclavages

Je voulais mourir heureux...

avant-de-mourir/
le cauchemard de la Nièvre
avant-de-mourir/
NAVIGATION

avant-de-mourir/

J’avais rêvé vivre encore longtemps car tout allais bien, j’avais la force d’être encore heureux jusqu’à 90 ans

Et puis, je me suis trompé de lieu. Je suis venu habiter au mauvais endroit.

A la campagne, vous en rêvez peut-être.

Il ne faut pas... ne vous isolez pas, le mal vous guette.

Malheur à vous si vous êtes isolé.

J’étais venu dans ce village avec le meilleur de moi à leur offrir... et le système m’a coincé au moment où j’étais seul.

Ces gens-là s’arrête quand vous pouvez vous défendre... mais si vous vous retrouvez seul, la société ne vous fera pas de cadeau.

Je voulais construire mon cocon de bonheur dans une maison au c½ur de la nature.

Mais je me suis trompé d’endroit... ici, je n’avais pas de racine. Mes amis étaient à Paris. J’aurais du rester près d’eux.

Pourtant, mes rêves, je voulais les vivre. Ces paysages vallonnés, ces routes sans voitures, ces villages sans bruit.

Je voulais vivre cela pour la dernière page de ma vie...

Je n’imaginais pas le cauchemar de la ruine.

Je reviendrai vous dire la suite...


Alors tu sais Que pour exister Il faut aimer avant de mourir

avant-de-mourir/


avant-de-mourir/
avant-de-mourir/
IMPORTANT
dans cette famille

avant-de-mourir/
SOUS-RUBRIQUES

avant-de-mourir/
liens utiles

avant-de-mourir/
Date article

avant-de-mourir
article 2 (Je voulais mourir heureux...)
mis à jour le 24 mars 2007 et créé le 23 mars 2007 par Gavroche}
avant-de-mourir/
avant-de-mourir/
avant-de-mourir/
| Plan du site | | | |
avant-de-mourir/
Nouveaux sites 2013***
Lormes.poulbot.fr
avant-de-mourir/
ce jour dimanche
20 octobre 2019
avant-de-mourir/
DERNIERS ARTICLES
avant-de-mourir/
avant-de-mourir/
avant-de-mourir/
 
 
 
 
avant-de-mourir/